Monday, December 30, 2013

Rapport sur un long weekend parisien 3e partie et fin : Quand un auteur dédicace son roman et se fait interviewer par France Inter, Meilleure Amie, Orsay et les garçons tous nus, un brunch rigolo, et la fin du weekend !





Bon, bon… passons aux choses sérieuses et à la partie « Je rougis tout de suite ou j’attends un peu »… Meilleure Amie (je l’entends d’ici) dirait « Tu arrêtes tes bêtises, tu souris, tu signes et tu penses Lisa Giraud Taylor, merdus ! »…



Alors, tout d’abord, le lieu : le Café-Livres est un lieu incroyable… des rayonnages de bouquins que tout visiteur peut emprunter le temps de son passage dans le café, une carte séduisante, une ambiance conviviale très quartier et bohème, et un club (lors de notre soirée) de tricot qui nous a, presque, donné l’envie de nous y mettre…

La soirée s’est déroulée dans la joie (comme toujours chez Trinôme Editions), la bonne humeur et le professionnalisme sous le couvert de notre éditeur et ma directrice d’ouvrage (ah, Marie… <3)… et l’émotion de voir arriver un reporter de France Inter pour quelques interviews qui ont fait s’angoisser les auteurs (enfin surtout deux, hein Hélène ? … l’autre étant… moi ! Laure étant une habituée !)…









L’interview a été programmée le mercredi 11 décembre dernier et en podcast sur le site de l’émission « Un temps de Pauchon ».



video


Passez ce moment d’embarras (« Merdus, je me suis emmêlée les pinceaux, j’ai encore dit n’importe quoi… mais ouf, je n’ai pas, trop, fait de lapsus »… ma spécialité première !), la soirée s’est terminée par un repas en commun drôlement sympathique avec la gentillesse du propriétaire du lieu et de l’ensemble de son staff que je remercie ici.

Le retour à l’hôtel avec Meilleure Amie a été hilarant et on a ri une partie de la nuit…



Le lendemain matin, on avait rendez-vous avec des garçons… nus à Orsay… C’est étonnant comme cette exposition a provoqué mon embarras à cause des réflexions « crétines » de certains visiteurs ! C’est de l’art ! « L’Origine du Monde » de Courbet est mieux accepté(e) que des hommes nus ! Je rêve !!






Visiblement un peu endormies ou sous le coup de l’émotion d’Orsay (j’ai encore traîné Meilleure Amie devant le tableau de Fantin-Latour « Un Coin de Table » pour admirer –baver ?- devant Arthur Rimbaud, dans la galerie des Impressionnistes), nous sommes arrivées en retard (relatif, relatif) au brunch avec l’équipe de Trinôme…

Je vous passe les détails du brunch qui ne regardent que nous (et le changement de table sous l’œil étonné des personnes présentes) pour évoquer le retour en TGV avec Meilleure Amie.

Comme à l’accoutumée, nous avons encore fait l’animation dans le compartiment « Zen » de ITGV (va falloir se placer dans la partie ZAP lors des prochains déplacements, sinon, on va finir par se faire virer !) en papotant doucement, gloussant (beaucoup) et chantonnant MP3 visé aux oreilles…

Vivement les prochains séjours dans la Capitale…



Crédits photos : Lisa Giraud Taylor, Carol Hart, Laurence Jarret

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog