Sunday, November 10, 2013

Aventures de la Smala : Panique dans la Smala : on a perdu le soldat Un



Cela faisait exactement deux jours que Un était enfermé chez lui, couinant tel un Quatre en plein désarroi amoureux post 34 ou un Lord of the Rings qui découvre que Bibi en pince pour Jamie-Hince-version-blonde (au grand dam de Suprême, Cousin Edmond et Jamie-Hince-version-blonde himself).

Il tenait en respect (mais pas en haute estime) un BlackBerryZ10, un « objet d’un autre âge » (dixit Deux, soudain lumineusement dégourdie… effet Jamie-Hince-version-blonde ? ou l’amour ?).

Trois, Pétunia et Tante Dinde, grandes adeptes de BlackBerry®, désapprouvèrent le diktat de Apple®, ce qui fit se révolter Lord of the Rings, Bibi et Quatre.

Même si Bibi était dans un état proche du décrochement mental depuis l’officialisation de la romance ahurissante entre Deux et Jamie-Hince-version (qui continuait à vivre chez Bibi !), elle fut désignée par GAT pour aller « jeter un œil, voire les deux, chez Un pour éviter tout drame singulier » ; Ce qui voulait dire, en termes GAT, « pas de vague dans la Smala, merdus ! Un peu de tenue ! ».

Lorsqu’elle arriva chez Un, ce dernier avait entamé la lecture de la notice de l’objet « du délire » (dixit Deux, simplement toujours dinde) et expliqua à Bibi que la vie « sans iPhone ne valait pas un pet de lapin ».

Tenue informée en temps réel (elle écoutait tout depuis le portable de Bibi), GAT hurla un « qui a parlé de tuer un lapin ? ».

« Ah, on mange du lapin ? » Demanda Pétunia en sortant de la cuisine.

« Un lapin ? Mais où est le lapin ? Ce n’est pas encore Pâques ! » Répliqua Cousin Edmond qui bavait devant le calendrier de Clara Morgane (petit cadeau de la donzelle à Suprême !).

Trois, qui suivait le feuilleton « Un, ma vie, mon œuvre, ma famille, mes emmerdes », émit un assourdissant « Chut, merdus ! » qui réveilla Suprême de sa sieste post-weekend avec la donzelle.

« Merdus, mais vous ne respectez rien dans cette famille ! » Gueula Suprême en arrachant le calendrier des mains de Cousin Edmond.

« Y’a un lapin chez Bibi ! » Dit doucement Pétunia qui ne saisissait plus rien du tout.

« Un lapin ? Et pourquoi pas un dinosaure, tant qu’on y est ! Mais, qu’est-ce qui m’a foutu une famille de tarés pareille ? Passez-moi Bibi ! » Ordonna Suprême en surchauffe.

Trois se précipita, arracha le téléphone de la main d’une GAT cadavéreuse, sous le regard toujours halluciné de Cousin Edmond tel Pan-Pan devant la jolie lapine, et le donna à un Suprême qui était assis comme Marlon Brando dans le Parrain.

« Bibi, merdus de merdus de bordel, il paraît que tu élèves des lapins ? » Questionna Suprême sous les applaudissements discrets de Tante Dinde et Flower qui venaient d’arriver.

« Des quoi ? Mon Suprême chéri, tu régresses ! J’ai passé l’âge d’avoir un lapin en peluche ! T’as bu quoi, là ? Je répétais une phrase de Un qui nous fait une dépression post-iPhone ! Il a récupéré un BlackBerry® ! » Répliqua Bibi.

« Ah, ouais, merdus ! C’est la crise majeure ! » Dit Flower en gloussant.

« Un est désespéré. Il rédige son testament technologique. Tout va à Lord ! » Renchérit Bibi qui était morte de rire.

« Ah, mon Bibi d’amour, ma merveille ! Je savais que tu n’étais pas complétement absurde comme Trois ou abêtie comme Deux ! Tu es bien la fifille à son Suprême d’amour, hein, ma Bibi chérie ? » Susurra Suprême fier comme Artaban.

« Heu, oui, mais bon, Suprême, tu te calmes et tu rappliques illico car j’ai autre chose à faire que de gérer Un et son couinement incessant à cause d’un téléphone portable ! » Répondit calmement mais froidement Bibi.

« J’arriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive, Bibi ! » Hurla Suprême en se précipitant hors de la maison de GAT.

« C’est quand même la seule fille qui le mène par le bout du nez ! » Lança Flower à Trois qui en fulminait de rage.

Lorsque Suprême arriva chez Un, ce dernier se jeta dans ses bras et pleura la « mort de son meilleur ami » et déballa sa vie « minable » pendant des heures. Suprême pensa liquider le cognac pour supporter le choc, mais se rendit vite compte de l’intérêt de tout savoir de Un pour pouvoir le « récupérer dans son camp » lors d’une prochaine réunion de la Smala.
Il resta toute la nuit en tenant à l’œil Quatre qui s’était endormi sur le canapé en serrant son iPhone contre son cœur.

Bibi, quant à elle, venait de récupérer Lord of the Rings dans un état d’ébriété avancé suite à une entrevue avec 34… Jamie-Hince-version-blonde, informé par un SMS de Lord (« je dîne avec 34, c’est la fête »), arriva au moment au Lord of the Rings avait entrepris de vomir dans la fontaine publique.


Prochain épisode : Quand Lord of the Rings dîne avec 34 !


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog