Saturday, October 05, 2013

Le désamour selon...

Après le billet sur « L’amour selon… », Lila est revenue vers moi par SMS.

Choupi lui a brisé le cœur ; Il est parti avec une autre… et Barbie est à ses côtés pour la consoler, ma Lila (comme quoi, la méduse… ce n’était pas nécessaire).

Bon, à 17 ans (et quelques mois), elle en connaîtra d’autres des briseurs de cœur, et elle sera même, un jour, celle qui en brisera.

Alors, ce papier est pour toi, Lila, car comme tu me l’as demandé, voici comment surmonter une rupture… 

On peut tout faire, ou piocher… c’est au choix de chacun (pour ma part, les 2/3/6/7/8/15/16 sont les plus utilisés) :

  1. Appeler sa (son) meilleure amie, la convier (supplier) de venir (rapido) et pleurer dans ses bras. Rien ne vaut les bras de quelqu’un d’aimant et de confiance dans ces moments-là.
  2. Regarder un film bien larmoyant, bien romantique, bien nunuche, histoire de comparer (avec meilleure amie) le pour et le contre. Et quand l’héroïne se retire dans un couvent, rire en pensant qu’il est « hors de question » de faire la même chose.
  3. Sortir le pot de Nutella®, la cuillère, la bouteille de cognac (gin, vodka, rhum, etc.), faire du popcorn, puis manger et boire, jusqu’au mal au cœur.
  4. Repenser à Pierre, Paul, Jacques, Arthur et consorts ; les oubliés des étés précédents, ceux qu’on a évincés/jetés/dragués/embrassés/oubliés (rayez les mentions inutiles).
  5. Brûler toutes les photos et lettres, sauf une (dans chaque catégorie) histoire de ne pas oublier mais d’avoir suffisamment de matériels pour ne pas succomber la prochaine fois.
  6. Prévoir une sortie « filles » (ou garçons, selon les amis que l’on a) et s’amuser, sans boire, ni flirter, ni pleurer, ni faire chier le monde avec sa rupture. S’a-mu-ser.
  7. Mettre la musique à fond (au casque) et danser. Danser. Danser. Jusqu’à épuisement.
  8. Prendre un billet A/R pour Londres (Berlin, Rome, Paris, Barcelone, New York, Amsterdam, Dublin, ça marche aussi) et faire le tour des concerts, pubs et boutiques.
  9. Appeler votre premier petit copain (si toujours dans les parages, sinon le seul qui vous aime un peu encore malgré la séparation) et lui expliquer la situation. La vision masculine est souvent surprenante et rude, mais quasiment infaillible pour séparer « les cons » des mecs « bien ».
  10. Se concentrer sur les gentils garçons la prochaine fois. Les gentils, normaux, pas chiants, pas pervers, pas buveurs, pas baiseurs, pas stakhanovistes du boulot, etc. Enfin, le peu qu’il en reste, compte tenu qu’ils sont déjà tous pris !
  11. S’imaginer deux minutes préférer les filles, pour réaliser que non, elles sont trop chieuses !
  12. Appeler maman (ou papa) et jouer à la petite fille (deux minutes, après ce n’est plus crédible !) histoire d’entendre un « mais, moi, je t’aimerai toujours chérie ! ».
  13. Se faire belle, sortir, marcher et le premier qui siffle, lui sourire. Ça fait du bien.
  14. Effacer le nom « choupi » de votre portable en mettant son prénom avec un numéro « 2 , 3, 22 », histoire de banaliser la bestiole.
  15. Attendre quelques semaines, et l’inviter à un repas entre amis, histoire de le voir débarquer avec sa nouvelle conquête et s’apercevoir que « ouais, il est vraiment trop con ce type ».
  16. Lui présenter « choupi » (votre cousin, voisin,  collègue de bureau), en disant « un ami » en papillonnant des yeux. 2/3/22 va en baver intérieurement toute la soirée (« connasse, elle se recase avec ce naze ! »).
  17. Se lever un matin et dire « je suis amoureuse »…d’un autre.

En gros, cela prend quelques jours/semaines/mois, mais on s’en relève toujours.

Courage ma Lila ! <3


Lily Allen "Fuck You"



1 comment:

  1. Lila... la Copine de Quatre (hélas)Sunday, 6 October 2013 at 19:12:00 BST

    Oh merci Lisa, t'es la plus merveilleuse fille du monde.... <3 T'es un ange ! merci, merci, merci....

    ReplyDelete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog