Monday, October 21, 2013

Explication de texte.... "devoir sur table" demandé par.....


Oyez, oyez, braves gens ! L’Anonyme me lance un défi à propos de mon roman (oui,oui, Liverpool Connexion…).

A croire « mon » (oui, bon, ça va !) notre Anonyme, il y a un passage qu’il souhaite que j’évoque…

Bon, étant d’un naturel largement sûr de moi (Houston, y’a un problème ?), j’ai lu  avidement son commentaire (non publié à sa demande…) et j’ai défailli…

Ah, ouais quand même, merdus ! THE QUESTION sur THE PASSAGE !

Tout découle de mon papier sur « Game Over » et sur la manipulation. L’Anonyme m’a juste demandé « Qui, dans la scène de Belcastel, manipule l’autre, selon l’auteur et la fille ? ».

Limite, si ce ne serait pas une question de philo, ça ?

Surtout que l’auteur et la fille sont la seule et même personne ; Bon, je le concède l’auteur est clairement moins accommodant avec ses personnages.

Aïe, j’en vois certains qui ne suivent  déjà plus « Belcastel ? », « Quelle scène ? Quelle page, vite ! », « Qui fait quoi ? »…

En résumé (sommaire), un garçon pas aimable, nettement peu fréquentable, guère désireux de mettre ses sentiments sur la table, rencontre une fille peu sympathique, modérément disposée à s’en laisser raconter par le premier venu et largement pas prompte de se faire avoir par le garçon en question… dans une douche improvisée.

D’accord, je vous l’accorde, condensé de cette façon, cela ne donne pas envie de lire mon roman mais je vous rassure, la réalité est largement meilleure ; La preuve, j’en connais qui sont arrivés jusqu’à la scène de Belcastel (merci) !

Alors, la question est « Qui manipule l’autre ? »…

Dois-je vraiment révéler le fond de ma pensée ?

Connaissant le sujet comme ma poche (tu parles, je suis l’auteur !), je peux donc dire, sans problème majeur, ni dévoiler l’intrigue, que le manipulateur n’est pas….. le garçon.

 D’ailleurs, je suis persuadée (mon côté midinette ?) que ces deux « crétins » ne se manipulent pas totalement sauf pour éviter de se parler sincèrement.

Le contexte fait qu’il leur est difficile de se parler, de s’exposer, de montrer ; par contre, se conduire comme deux adolescents dépassés par les évènements et le jeu établi, ça, je peux le dire : pas très adulte comme jeu entre les protagonistes.

Mais il est clair qu’ils n’ont pas le choix des armes dans le contexte mondial et dans la situation interne et, simplement moins de recul et de marge de manœuvre.

Sous la pression, les conventions, les obligations, il est évident que nous réagissons différemment et qu’un trouble peut être mortel, ou, dans le meilleur des cas, un nid à problème potentiel (et à venir !). 

Alors, à la base, il n’y a aucun manipulateur dans mon histoire. Pas au niveau sentimental.

Au début, elle joue la séduction puisque le contexte s’y prête, puis s’apercevant que cela n’en vaut pas la peine, elle reprend une attitude mesurée alors que lui se décide enfin à l’intégrer dans son cercle intime.

Ils se passent juste à côté à chaque fois, et donc, de ce fait ne se manipulent jamais. Ils se loupent.

Evidemment, quand la situation change et qu’il faut décider, organiser, prendre des risques et diriger les opérations, c’est elle qui prend les rênes et lui qui se laisse porter dans les évènements, en renfort discret.

Alors, oui, on peut penser dans la scène de Belcastel que c’est lui le mauvais garçon dans leur histoire, mais, en fait, elle le laisse faire ; Elle lui donne l’occasion de prendre la main (dans tous les sens du terme) et de tomber le masque.

Alors, seuls les lecteurs comprendront pourquoi ils continuent leur intrépide relation et leur façon de communication particulièrement retorse. Parce que la séduction dans cette relation est leur seule possibilité de ne pas se perdre et de continuer à affronter tout ce qui les dégoûte et les terrorise intérieurement.

Parce qu’ils savent qu’ils sont plus forts côte à côte...  Avant de l’être à deux ?

Ah, parce que vous pensiez que l'auteur qui sommeille en la fille allait vous donner la fin de l'histoire ?

Vous allez être surpris !







No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !