Wednesday, September 18, 2013

Aventures de la Smala - Les FlowerPower divorcent !




Flower pleurait depuis trois jours, deux heures, quarante-cinq minutes, douze secondes (décompte tenu par Lord of the Rings qui oscillait entre le blanc crème et le rouge écrevisse tendance homard).

Elle avait encaissé dignement le choc de l’annonce (« Tu peux pas me quiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitter ! ») et avait fait un malaise dans les bras d’un Suprême sublimement autoritaire :

« Toi, Power, au rapport, crétinos ! »

Le Power avait tourné de l’œil aussi et s’était écrasé dans les bras de Tante Dinde et Pétunia qui l’avaient lâché (« Le lâche ! »).

Entre temps, Trois, GAT, Cousine Sidonie et Bibi avaient pris les choses en main et avaient élégamment (à coups d’éventail pour GAT) interrogé (à côté toute dictature ressemblait au Club Med !) Power qui avait pris le tic de Quatre : il couinait.

Quatre, justement, qui avait profité du grand malaise de la Smala pour récupérer 34, avait demandé son avis éclairé (et désactivé) à Cousin Edmond sur la « conduite à tenir envers une jeune femme comme 34 » et l’avait invitée pendant la semaine de Toussaint (« Mais quel sein ? » avait demandé Un toujours en retard d’une information suite à la panne générale de son iPhone) ; La décision positive de GAT, obnubilée par le « coup de Trafalgar » de Power, avait surpris Lord of the Rings qui couinait à l’unisson avec « son lâcheur de papounet mais d’amour, quand même ».

Bibi avait rassemblé les plus jeunes auxquels s’était joint Tante Dinde ; Trois avait collé Suprême pendant les trois jours pour « soutien moral élargi » (sic). Suprême n’en avait cure, il comptait les jours qui le séparaient de son weekend avec la donzelle.

Deux répétait Ad Nauseam que « l’amour c’était de la merde » et qu’elle « vivante, personne ne lui briserait le cœur ! » qui fut accueilli par un « On la bute toute de suite, la dindotte ? » de Quatre par SMS à Bibi.

Jamie-Hince-version-blonde se rangea du côté de Power qui lui avait expliqué les raisons du divorce lors d’une rencontre fortuite aux toilettes : « Flower aime toujours Bis et elle m’a trompée. Je ne peux plus le supporter. Je la quitte mais je l’aime ».

Bibi, informée, avala son troisième cognac et fila au lit, suivie par Lord of the Rings, Deux, Quatre et Jamie-Hince-version-blonde qui demeura sur le côté extérieur du lit, au cas où…

Lord of the Rings demanda alors pourquoi les gens s’aiment mais ne sont pas fidèles. Devant sa naïveté, Bibi l’embrassa sur le front en soufflant un « Oh, mon choupinet d’amour, si tu savais ! » ce qui provoqua un malaise (de plaisir) de Lord et de Quatre (jalousie ? incompréhension ? débilité ?).

Le lendemain de cette hallucinante réunion (il faut dire qu’au réveil, Bibi était vaseuse, Jamie-Hince-version-blonde courbaturé, Deux débilement amoureuse, Lord of the Rings remonté comme une pendule et Quatre amorphe), Power convia la Smala à un « déjeuner explicatif sur sa conduite résolue à divorcer » que Flower déclina, puis, sous la pression GATienne, accepta à condition que « Power soit sincère ».

GAT et Bibi eurent une conversation à ce sujet. Power était amoureux de Flower, Flower était de lui. Lord of the Rings était le fruit de leurs entrailles, et GAT les bénissait. Où cela pourrait-il clocher ?

« Bis ? » Lança soudain Trois dans un état d’esprit proche de la béatitude (ou positive attitude dans son cas) en regardant Suprême qui textotait  à tout va avec sa « donzelle du tonnerre ».

« Quoi, Bis ? » Tenta GAT qui ne supportait plus la tête ravie (de la crèche ?) de Trois.

« C’est le Cinq-et-Demi de Flower ! » Dit Trois en rougissant.

« Peut-on oublier Cinq-et-Demi cinq minutes dans cette Smala ? Je la ramène, moi, avec Hubert-la-Mouche, Trois ? » râla (encore) Bibi.

« Qui est Hubert-la-Mouche ? » demanda Suprême visiblement surpris d’apprendre que Trois pouvait avoir quelqu’un d’autre que lui dans sa vie amoureusement monotone.

« Heu, personne, mon Suprême d’amour ! » Répliqua Trois en fusillant Bibi du regard.

« Le type de l’année dernière, celui de l’escapade à Perpignan ! » Balança Pétunia.

« Tu as fait une escapade à Perpignan et tu n’as pas ramené du Muscat de Rivesaltes ? » Questionna Suprême en faisant un clin d’œil à Bibi qui soupirait à intervalles réguliers.

« On boit un coup ? » Gueula Cousin Edmond qui traînait Lord of the Rings par la manche.

« Peut-on se concentrer sur le sujet du jour ? » Lança Flower qui se mouchait dans sa jupe hippie.

« Oui, j’aimerais pouvoir expliquer pourquoi je veux divorcer !  Et oui, cela est dû en partie à Bis ! » Intervint Power, qui avait viré ivoire après avoir vu Flower lui sourire.

« Bis ? Bis ? Tu me quittes pour Bis ? » Dit Flower.

« Power aime Bis ? » Demanda Trois à Bibi et Suprême.

« Mais, elle est niaise ! » Répliqua Suprême à Bibi qui se mit à glousser, soutenu par Lord of the Rings qui riait, jaune, en essayant de ne pas couiner.

« Non, je n’aime pas Bis, Flower aime toujours Bis, nuance. Elle m’a trompé avec lui au mois de juin, le 21 pour être exact ! » Continua Power.

« T’as couché avec Bis ? » Lança GAT soudain revigorée.

« T’as recouché avec Bis ? » Gueula Cousine Sidonie.

« Si c’est pas malheureux, ça ! Tu couches avec lui, et tu ne nous dis rien ! » Soupira Cousine Aglaé.

« Elle a couché avec qui ? » Demanda Deux qui ne suivait rien depuis le début trop occupée à expliquer par SMS à ces copines que le mec d’hier était un peu le style « à être plus attiré par Lord que par Bibi ».

« Flower a couché avec Bis ! » Souffla Quatre. « Suis, p’tain ! ».

« Elle a couché deux fois avec Power ? » Renchérit Deux.

« Avec Bis ! » S’énerva Quatre.

« Ben, oui, bis, ça veut dire deux fois, je te signale ! » Répliqua Deux sûre d’elle.

« Ah, ouais, elle est con, en plus ! » Dit Quatre en regardant Bibi qui riait sous cape, Lord of the Rings dans son sillage.


NDLR : Deux mois après cette réunion, Flower et Power signeront les papiers du divorce, laissant Lord of the Rings à la garde de Flower, mais définitivement (et fermement) installé chez Bibi.

Cependant Power fait toujours partie de la Smala grâce à l’intervention divine de GAT qui a toujours son cœur ( ?) de midinette. 


Episode suivant : Un peu de généalogie !

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !