Monday, August 12, 2013

Aventures de la Smala (le retour) : Retour de flamme pour Cinq-et-Demi




Passé le choc de l’annonce du retour de flamme avec Cinq-et-Demi, Bibi fut convoquée « illico presto, p’tain, plus vite que ça » par une GAT remontée comme une pendule et un Suprême au bord de l’explosion nucléairement humaine. De son côté, Jamie-Hince-version-blonde avait pris une semaine de repos dans un monastère histoire de faire « le point sur la relation et ses sentiments envers Bibi » et était revenu sûr de lui et du fait que « Bibi était la femme de [ma] vie » ce qui avait alors fait soupirer Deux, Trois et Pétunia.

Entre temps, la Smala était partie en vacances au fin fond du « trou du cul du monde » (expression avec copyright de Un) et avait subi les annuels (et habituels) évènements régionaux et familiaux (repas champêtres, crises de foie/foi, complots, déclarations d’amour, énième décoration de la maison familiale, accueil des cousins/cousines/affiliés, courses au Super U, mariages et cousinades de tout poil, etc.). Parmi les sujets évoqués (le seul ?), avait été discuté fermement le retour de Cinq-et-Demi dans la Smala et le mariage qui se profilait.

GAT, Pétunia, Deux, Trois, Cousines Aglaé et Sidonie, Flower et Tante Dinde (bref, toutes les femelles de la Smala) avaient soupiré de bonheur à l’annonce de cette éventualité, pour des raisons diamétralement opposées, évidemment !

Pétunia, Trois et les cousines étaient excitées à l’idée de la préparation d’un mariage (enfin !) ; GAT et Tante Dinde penchaient plus du côté « enfin Bibi va nous donner un héritier » ; Deux souhaitait instamment récupérer Jamie-Hince-version-blonde ; Quant à Tante Dinde et Trois, elles avaient perdu la tête pour Cinq-et-Demi depuis longtemps et le considérer comme l’homme idéal…

Ce que Suprême, Un, Quatre, Cousin Edmond et Power contestaient largement à chaque intervention féminine de la Smala sur le sujet.

Seul Lord of the Rings avait fait vœux de silence sur le sujet mais maugréait en boucles depuis l’annonce, quelques semaines plus tôt, en condamnant Cinq-et-Demi (pourtant son héros) aux flammes éternelles de l’enfer en des termes, a minima, châtiés « salopard, voleur de Bibi ».

Tous se retrouvèrent pour l’Assomption (encore une occasion pour Cousin Edmond de faire scission et de se prévaloir de son statut d’indépendance chrétien, suivi en cela par Deux qui penchait désormais du côté edmondien du Christianisme, au grand dam de GAT) afin d’évaluer le temps qu’il faudrait à Bibi pour évoquer la date officielle de son mariage.

Car, oui, il faut le signaler, Bibi était partie trois semaines en tête à tête avec Cinq-et-Demi à l’autre bout du monde, histoire de « recoller les morceaux jamais vraiment décollés » (sic).

Lord of the Rings qui traînait un spleen baudelairien à couper au couteau à beurre, exigea de rester à la maison afin de s’éviter une trop forte émotion mais il reçut un SMS qui le fit changer d’avis : « Lord, j’aurais besoin de ton soutien, bisous. Bibi ».

De mémoire de Smala, Lord of the Rings n’avait jamais couru aussi vite pour rejoindre le gros des troupes déjà installés dans le jardin de GAT, sirotant du cognac de trente ans d’âge (directement au goulot pour certains…).

Lorsque Bibi arriva « sans Cinq-et-Demi, bizarre », pensa Quatre, Lord of the Rings reprit espoir et Suprême des couleurs ; GAT annonça la grande nouvelle avec une embrassade digne d’une chanson à boire « Oh toi, Bibi, notre ange à tous » qui fit tourner de l’œil Trois (l’effet cognac ?) et Deux (verte de jalousie).

Bibi sourit et exprima l’idée que tout le monde s’assoit le « plus confortablement du monde » et l’écoute « religieusement » (idée qui plût à Cousin Edmond).

Bon, passons sur le discours de Bibi qui fut résumé par Deux en ces termes auprès de ses ami(e)s : « Bibi a prononcé un discours digne, drôle, émouvant… enfin, d’après Lord, car moi, j’ai pas compris plus de deux mots sur cinq, alors ! ».

Lord résuma à sa façon avec un bref SMS à Quatre qui s’était endormi sur l’épaule de Trois qui pleurnichait en fin de discours : « Merci mon Dieu ! God Save Bibi ! ».

Suprême se leva, remercia l’assemblée et expliqua à Bibi « Ô Combien ! » il était fier qu’elle ne « gâcha pas sa vie avec un descendant des vainqueurs d’Azincourt ».

Et oui, en effet, après trois semaines d’idylle perdue à l’autre bout du monde (et après une discussion houleuse sur le tarmac de l’aéroport avec le British de service), Bibi avait rompu, à nouveau (de nouveau, enfin, tant mieux, ouf, ah quand même, p’tain, merdus… mots employés par les membres de la Smala et Meilleure Amie), avec Cinq-et-Demi qui était retourné, définitivement, vers la « sublime » (pétasse ?) fille avec qui il s’était fiancé plus tôt dans l’année.

Jamie-Hince-version-blonde, averti par Quatre, arriva au moment le plus jouissif du discours : « Je suis de nouveau sur le marché des célibataires » et s’empressa de réaménager chez Bibi le soir même (avec dans la foulée : Quatre, Lord et Deux qui voulait toujours s’approprier Jamie-Hince-version-blonde).

Le lendemain, Suprême invita Bibi à déjeuner pour lui « expliquer le pourquoi Jamie-Hince-version-blonde  était un bon parti, mais surtout qu’elle restait la fifille à son papounet d’amour à elle, merdus ». Trois trouva l’expression « hyper, méga, top cool » et Flower lui demanda d’arrêter immédiatement de s’exprimer comme « une ado attardée dans les années 80 ! ».

GAT convoqua Suprême et Un pour trouver « une solution à cette situation rocambolesque » car Bibi ne pouvait « décemment pas rester célibataire sans enfant, alors que nous avançons dans l’âge ! ».


Prochain épisode : le dilemme de Suprême : comment gérer une ex-femme, sa fille, les FlowerPower et Cousin Edmond quand on veut organiser un weekend « en amoureux » avec une jeunette de l’âge de Deux !

12 comments:

  1. J'avions laissé un commentaire mais visiblement l'est passé à la trappe... :/

    ReplyDelete
    Replies
    1. Visiblement, oui ! T'as plus ta tête ... :) xx biz

      Delete
    2. Ben merde alors, je l'avais pourtant bien tapé... Mais c'est vrai que pour le coup je n'ai pas tapé l'éternel et imbuvable "captcha".
      Bref, je disais donc : un jour faudrait que tu fasses un arbre généalogique de ta smala et des autres personnages car j'avoue, je m'y perds !

      Delete
    3. Désolée pour le captcha mais cela se réactive tous les mois :(

      Merci pour l'idée de la généalogie. Cela risque d'être drôlissime d'écrire cela !!!

      Je te dédicacerai le papier !! ;)

      Delete
    4. Les CAPTCHA c'est LE truc parfait pour dissuader les gens de commenter... (Bizarre qu'il se remette tout seul ?! o_O)

      Hâte de découvrir tout ça ! :D

      Delete
    5. Mais toi, tu commentes parce que tu m'adoooooores !

      Delete
    6. Je ne connais que le poignet !! Veux voir les autres !!

      Delete
    7. Tu en as deux là ... http://lisagiraudtaylor.blogspot.fr/2012/04/tattoos-or-not-tattoos.html

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog