Thursday, July 18, 2013

Mes produits de beauté indispensables quand je pars en vacances


Si vous saviez ! Quand je pars en congés, j’ai une tendance nette à ne pas savoir quoi emmener avec moi. Si je pars dans ma famille (notamment dans ma maison familiale), je devrais voyager léger compte tenu que nous possédons tous, plus ou moins, des produits de base (même si je réside chez un de mes cousins). Si je pars à l’hôtel, il est vraisemblable que je trouverai de quoi faire dans la salle de bains.

Donc, à moins de partir dans la brousse (possibilité un peu utopique quand on connaît ma propension à tourner de l’œil quand il fait plus de 38° et à attirer tous les moustiques et autres abeilles, guêpes, frelons du coin), il est, également, tout à fait envisageable de trouver un Monoprix ou un Carrefour City dans un périmètre raisonnable et d’acheter le minimum vital en matière de beauté.

Evidemment, quand on parle beauté, je ne parlerai pas des produits nécessitant obligatoirement une incrustation ad vitam aeternam dans votre trousse dite « la base de tout » : brosse à dents, dentifrice, pince à épiler, coton, pot de Nivea, un gant, un savon, un shampoing sec et un miroir.

Alors, honnêtement, je n’ai jamais tout oublié en partant en vacances. J’ai dû, une fois ou deux, oublier un tube ou un savon, mais je m’en suis sortie dignement (j’ai foncé au Super U du coin en pestant sur le manque d’achalandage).

Par contre, lorsque je voyage, et, en raisons des restrictions aériennes ou personnelles (la valise importable, je connais !), on est dans l’obligation de se restreindre… Côté vêtements, on réduit au (strict ?) minimum (enfin, tout ce qui est vital quand même) et je refais régulièrement ma valise avant le départ, car j’ai une tendance nette à mettre absolument tout ce qui ne sera jamais utilisé pendant mes congés !

Mon système D ? Prévoir à l’avance une trousse pratique avec des poches et récupérer tous les échantillons, mini-pots, mini-produits que je pourrais trouver ; ce qui, en règle générale, sauve aussi votre moitié qui, normalement, vous assène un aimable mais tranchant : « vous, les filles, vous ne savez pas voyager léger ! T’as pas besoin de tout ça sur ta peau », dit le bellâtre avant que la méduse vienne lui bouffer le bras et qu’il bénisse votre Elizabeth Arden baume réparateur apaisant et lui demande de l’épouser (à la crème, pas à la méduse, je précise !).

Le nécessaire, selon moi, est donc :

- Un shampoing (si possible 2 en 1, mais bon, on ne va pas chicaner),
- Un démaquillant waterproof (au cas où),
- Une brosse à dents de voyage avec le mini-dentifrice qui va avec, dans l’étui,
- Un baume pour les lèvres,
- Un pot de Nivea (pour les jambes, les bras, les coudes, les pieds, les coups de soleil, les cheveux pailles, les moustiques, les emmerdeurs du dimanche et même pour Choupinet s’il se colle trop à vous par +40° la nuit – oui, le jour, il peut se coller !-),
- Du talc (ça fait mamie, mais cela sauve de bien des situations épiques : démangeaisons, irritations, manque de déo, etc.),
- Une bouteille d’alcool (70°, 90°, n’importe quoi de désinfectant)
- Une pince à épiler et un ciseau,
- Une crème style Baume réparateur (Arden, Nuxe, Caudalie, Monop, n’importe quoi pourvu que cela soit un truc bien gras),
- Un peigne et une barrette,
- Un déodorant (mais pas obligatoire, si vous avez le talc),
- Un rouge à lèvre rouge (oui, c’est utile… pour les lèvres, les joues, un fard à paupière, etc. ; un peu d’imagination que Diable !).

Avec cela en réserve dans votre valise (sac de voyage, étui à portable – vous oublierez rarement votre ordi portable, iPad, et consorts, croyez-moi ! – etc.) , en ravitaillant à chaque retour, vous devriez vous en sortir.
Remarquez, j’en connais qui sont parties sans ordi, sans téléphone, sans l’adresse de destination avec pléthores de maillots de bain, de crèmes pour bronzer, de magazines à feuilleter et qui ont tout racheté sur place, explosant, de ce fait, le budget vacances dès le premier jour (ce n’est pas moi, ce n’est pas moi !).

Les mêmes ont fini par faire copain-copine avec les vendeuses du Monop local et ont déniché des produits incroyables qui, depuis, ornent la salle de beauté de leurs copines…

Cependant, rassurez-vous, Mesdames, au pire, il y aura toujours une fille dans les parages qui aura, elle, pourvu à toute éventualité.

Girl power (surtout en matière de beauté).





No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !