Thursday, May 30, 2013

Primavera Sound à Barcelone 2013… un coup de blur … 2ème partie





Premier point : on s’adapte très vite à tout… les horaires, la bouffe, le catalan, les petits restaurants loin du centre, le métro (que je maîtrise, même quand Jordi n’est pas avec nous !), les ruelles, et autres coins hors touristiques.



Deuxième point : plus le temps passe, moins on a envie de revenir vers la cité phocéenne (normal, me direz-vous !). Du coup, on traîne entre le Starbuck, la plaça Real (et on chine un peu), la fondation Miro (et le petit bonhomme tout nu), et on rit des blagues de nos potes…



Meilleure Amie et moi avons, quand même, conjugué nos efforts pour faire le tour de Barcelone en bus, histoire qu’elle découvre la beauté de la ville… Elle a même souri quand je me suis inclinée devant le Camp Nou et devant la statue de Christophe Colomb et son maillot du Barça.



Compte tenu de notre fatigue (10 heures de sommeil les trois premiers jours), on a carburé aux Twix® et aux KitKat® tous les après-midi et aux tapas la nuit. Bonjour la diététique !



C’était sans compter sur le mix de Dave le samedi 25 dans la nuit (et la victoire du Bayern… oui, compte tenu du groupe d’allemands venu gueuler leur joie dans notre rue), le match du Barça le dimanche soir et notre promenade dans Barcelone pendant des heures… Lundi soir, on avait les papattes complètement anesthésiées…




Ma cheville, bandée, refusant même de bouger hors des converses®, j’ai failli dormir avec !


Le moment le plus drôle (outre le trajet entre Montpellier et Marseille, en train, pendant lequel Meilleure Amie et moi avons un peu dissipé les voyageurs par notre duo « MP3 »… on a revisité le Primavera Sound) fut lors de la pause « pipi » à la Gare de Montpellier. Cette dernière étant en travaux, les toilettes sont dans une espèce de mobil-home : A droite, les filles / A gauche les garçons. D’accord, ça, on maîtrise, sauf que la dame de l’accueil nous a indiqué « d’aller à gauche pendant qu’elle nettoyait le tout ». « Ok ! » a-t-on répondu poliment et trop fatiguées pour réfléchir deux minutes. Nous voilà, chacune dans une cabine, côte à côte, continuant notre conversation de filles, pensant être seules et ça rigolait bien.

A la sortie, on riait toujours jusqu’à ce qu’on aperçoive un joli garçon face à la glace, rouge pivoine, et écroulé de rire. Le reflex ? Lui dire (moi) avec le sourire « C’est ça l’ambiance d’ordinaire côté filles ». Il a souri, a acquiescé (pauvre petit bonhomme !) et est parti en souriant. Meilleure Amie a failli se jeter dans la cuvette des toilettes de honte ; j’en ris encore. Il fallait voir l’hilarité de la dame de l’accueil et notre fou-rire pendant dix minutes sur le quai…

S’il n’avait pas été aussi tard, je pense qu’on nous aurait embarquées à l’hôpital psy le plus proche !


Bon, avec Meilleure Amie, on va éviter de traîner dans la gare de Montpellier pendant quelques temps (on y retourne pour le concert de Depeche Mode en janvier 2014… d’ici là, tout sera oublié !).

Prochaine escapade blurienne ? Dublin du 31 juillet au 2 août…. (oui, je fais l'impasse sur Werchter et les Eurocks... je sais, c'est la honte... merci de ne pas enfoncer le clou !)




En résumé : Barcelone, c’est un peu chez nous désormais.



mémo pour Meilleure Amie : prévoir de vérifier les box des toilettes AVANT et rappeler Jordi.



Voici quelques photos de Barcelone histoire de vous donner envie d’y aller (pendant le Primavera Sound ou non !)….










Allez, n'hésitez plus... Voyagez un peu.. (avec ou sans nous !)




No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !