Monday, April 29, 2013

Ce film que je ne me lasse pas de re(re-re)voir


Je pense honnêtement que je me grille toute seule avec cet article mais si certains pouvaient éviter les questionnements sur mes goûts (merci encore Lila !).



En plus de la question « Quel film peux-tu revoir sans te lasser ? », Lila a précisé « même un film débile, tu as le droit ! ».

J’aurais pu vous citer des dizaines de films (pas débiles !) que j’adore, que je revoie avec plaisir et pour différentes raisons. Cela irait de Seven à Usual Suspects, en passant par Half Nelson, Platoon, Running on Empty, The Breakfast Club, ExistenZ, Brasil, Sleepy Hollow, La Tour Infernale ou même le Cuirassé Potemkine, mais non, j’ai décidé d’être ridiculement romantique.

Et quand on me connaît, il y a fort à parier que cela va faire rire dans les chaumières ! Parce que, habituellement, tout film romantique m’ennuie profondément. Je baille à mi-chemin ou dès le début, car mon instinct m’inspire la fin de l’histoire et cela m’agace. Je ne prends aucun plaisir à regarder un film dit romantique. Mon pire cauchemar est de regarder Titanic ou Dirty Dancing (films préférés de Meilleure Amie).

Ma capacité à soupirer ou m’émouvoir devant ce genre-là est, très nettement, au-dessus du niveau tolérable pour toute femme normalement constituée. Mon idéal serait un thriller sans bluette à l’horizon.

Pourtant, quand on en vient à me demander quel est le film dont je ne me lasse pas, je réponds, noyé parmi les titres évoqués ci-dessus : Persuasion.

Lila a lu la liste et a pointé « et celui-là, c’est un film romantique ! Je veux savoir pourquoi ! ».

En général, comme je le cite au milieu d’autres films plus noir ou sanglant, ou même plus intello, personne ne le remarque, ou, si tel est le cas, la personne s’imagine que je plaisante. La dernière fois, quelqu’un m’a dit « Non, pas toi, tu plaisantes, hein ? »… auquel j’ai répondu un souriant « Evidemment ! Tu me connais ! ».

Visiblement, non, il ne me connaissait pas…. Pas si bien que cela, sinon, il m’aurait surpris à soupirer débilement devant cette bluette anglaise. Je reconnais que l’histoire écrite par Jane Austen est rudement bien troussée et que le directeur photo a fait un travail formidable. Les acteurs sont excellents et malgré deux ou trois gros plans mal venus, le téléfilm de la BBC est parfait.

Je dois préciser aussi que l’acteur principal (Rupert Penry-Jones) fait parti de ceux qui me font un effet immédiat dès apparition à l’écran. J’arrête toute activité annexe !

Alors, pourquoi ce film-là plutôt qu’un autre ? Peut-être parce que j’aime cette histoire d’amour longue comme un mauvais rêve. Parce que cette résignation et cet oubli de soi me parlent et que je serais bien du style des personnages principaux ; ceux qui s’effacent.

Parce que prétendre que « cela n’est –était- rien » est plus dans mon registre quand on en vient aux sentiments amoureux que les grandes scènes ou les pleurs. Je m’efface ou obéis aux convenances ou aux diktats de l’éducation reçue. Vertu, discipline et contrôle n’ont jamais vraiment fait bon ménage avec le côté spontané de l’amour. 

Alors, oui, je regarde « Persuasion », tranquille, assise sur le canapé, avec ma tasse de thé à la main, et un soupir de soulagement à la fin (ah, oui, cela finit bien, malheureusement pour mon côté obscur).



2 comments:

  1. Et tu oublies "TOP GUN" !!! Hahahah !!!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Plutôt.... Rien.... Je ne préfère même pas en parler....
      Et pourquoi pas Titanic tant que tu y es ! ;)

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !