Tuesday, March 12, 2013

Aventures de la Smala : 2013, année de la culture ?

Spéciale dédicace à "l'Anonyme" qui aime bien les aventures de la Smala !


Après les fêtes, la Smala a dû se réunir pour la galette des rois (et donc après une discussion âpre sur « Frangipane ou Brioche ? », la décision a été arrêtée sur  l’achat des deux en quatre exemplaires, le côté prévoyant de Trois, comme d’habitude !), la chandeleur (avec Pétunia à la poêle et Suprême au cognac !) et Mardi-Gras (qui a vu l’explosion en plein vol –de merveilles- de Lord of the Rings, qui pleurnichait encore sur son noisetier en se gavant de gâteaux !).

Evidemment GAT, en pleine crise de foi(e), a convoqué la Smala suite à la démission du Pape et a repris de volée Suprême qui demandait à Trois « Quel numéro il a déjà, celui-là ? 15, 22, 49 ? ».

En cette période de Carême, GAT a sommé l’ensemble de la Smala de se plier à cette période « de pénitence, conversion et jeûne ». Suprême a revendiqué le droit à la grève, Trois a demandé si elle aurait droit « à un peu de chocolat », Pétunia a sollicité un changement de religion… Bref, GAT a jeté un regard noir sur l’assemblée qui s’est murée dans un silence de mort ; Quatre n’ayant rien compris a gueulé un « Qui est mort ? » trop occupé à tweeter « en live » sur l’événement de la semaine : il a une copine ! « Virtuelle ? » a soufflé Deux hilare !

Mais le point à l’ordre du jour n’était pas le Carême (il était entendu que toute la Smala allait suivre la voie(x) GATesque), ni Pâques (qui était déjà dans l’esprit de Trois, Cousin Edmond et Tante Dinde afin de prévoir le nombre d’œufs/lapins/poules en chocolat et d’établir un plan pour la « planque » de cette année), ni les vacances pascales (qui vont encore être le moment choisi par GAT pour cantonner tout le monde au jardin potager avec le secret espoir de voir que l’un des membres de la Smala sait faire pousser quelque chose de comestible !). Non, le sujet était « Et pourquoi pas lancer, nous aussi, l’année européenne de la culture ?... La Smala Culturelle 2013 ».

Vous pensez bien que Suprême a majoritairement voté pour, tout en remuant des bras en hurlant « lui, lui, lui, et lui » (oui, il parle de lui à la troisième personne) pour tout organiser. Il a déployé un tel programme en moins de temps qu’il en faut pour prononcer « Suprême » que Trois et les FlowerPower ont fait un malaise (trop mots dans la même phrase ?).

GAT était aux anges. Suprême fut élu « démocratiquement » (personne n’a moufté quand GAT a dit « Suprême est le seul candidat, n’est-ce-pas ? » ce qui revenait à dire « le premier qui lève le doigt, je l’élimine de mes blanches mains immédiatement ! ») et a été intronisé « Chef Suprême de l’année Culturelle de la Smala ». Il a donc demandé une pause de « dix minutes chrono » et a convoqué Bibi, Quatre, Deux, FlowerPower, Tante Dinde et Lord of the Rings pour « le planning des interventions culturelles ».  Trois était partie pleurnicher auprès de GAT pour éviter tout « duo » avec Un qui, quand à lui, surfait sur Internet pour trouver un tueur à gage pour liquider Suprême.

Dix minutes plus tard (et autant de crises de nerf), Suprême a pris la parole pour détailler le planning des « interventions culturelles » de la Smala.
« Chaque premier dimanche du mois, un thème sera abordé par un d’entre vous. Je vous explique en gros les sujets retenus ».

Lord of the Rings glissa un amer « ouais, encore des sujets pourris qui vont m’obliger à sortir Universalis® ! ». Deux tourna de l’œil en demandant si « son thème serait lié à la mode ? ». Suprême lui répondit énervé : « Soyons sérieux, on parle de culture, pas de connerie ! ».

Du coup, tout le monde a vite compris que les thèmes seraient « historiquement » non négociables !

Le planning prévoyait un sujet sur, notamment :

 Chrétien de Troyes (Suprême, Suprême, Suprême),
- La Chevauchée de 1429 (FlowerPower, sans relation),
- La Saint Barthélémy (Cousin Edmond qui a tourné de l’œil, sentant comme une menace en tant que petit-fils d’ex-protestants)
- Aliénor d’Aquitaine et ses maris (réservée par Deux qui voyait là matière à faire une chronique style « Voici-Point de Vue » !)
- Le siècle des Lumières (attribué ironiquement  à Trois!)
- 1848 (réservé à Tante Dinde ; « Ah, elle était née à cette date ? » dixit Deux qui ne suivait déjà plus le planning !)
- La Révolution industrielle (attribué à Pétunia « histoire de voir si elle s’en sort ? » dixit Un)
- La chute des Romanov (gracieusement offert à GAT « histoire qu’elle nous ressasse encore l’histoire familiale ! » dixit Un encore !)
-  Le procès de Nuremberg (imposé à Bibi ; « Qui d’autre pour nous gonfler avec des plaidoiries chiantes ! » dixit toute la Smala sauf Cousin Edmond, grand fan de Bibi !)
- Mai 1968 (par et pour Lord of the Rings et « ohmondieu » Quatre).


« Et, tout le monde se pliera à un exposé au développement historiquement sérieux avec des mots qui existent dans le dictionnaire de GAT » (édition de 1921) précisa Suprême avec un sourire à la Psychose !


La Smala, dans son ensemble, a soupiré ; Certains sont allés directement dans la cave à vin pour se "saouler la gueule" (expression de Un) à la Poire, et les autres ont foncé sur Universalis® et la bibliothèque de l’étage « maudit » (celui qui rassemble tous les livres d’Histoire depuis l’acquisition de la maison familiale au 18e…) ; Les plus jeunes ont investi Wikipédia® en espérant pouvoir récupérer un ou deux exposés « déjà faits, merdus ! ».