Thursday, March 28, 2013

Ces petits trucs en plus qui changent tout (pour moi !)


J’aurais pu vous parler de toutes ces choses « importantes »  qui changent tout (aspirateurs, Smartphone, iPad, etc.)… Mais, et malgré mon idée première (la musique, et par là même, mon MP3 !), je me suis dit qu’il fallait partager un peu « ces trucs » qui (me) rendent la vie plus légère ou plus intéressante (et souvent les deux, ne chicanons pas !).

Cela va peut-être vous paraître stupide, mais il y a plein de petits trucs qui changent tout, du matin au soir, sans que l’on s’en rende compte. Je ne parle pas ici de l’effet papillon (quoique…) mais des petits rien qui comblent l’existence.

Voici la liste des « petits trucs » qui changent tout (pour moi - Ah, oui l'illustration ci-contre est une carte que l'on m'a offerte pour "résumer qui je suis") :

1. Ouvrir les yeux le matin :

et quelque soit le matin, le temps dehors, ma gueule au réveil, la tête du Choupinet en place (place vacante), le nombre de SMS hystérique, et que la cafetière est – encore – en panne. J’ouvre les yeux, je suis encore de ce monde. Cela change tout.

2. Je mets la radio et je tombe pile sur « ma chanson » :

à croire que la programmation radiophonique est calquée sur mon humeur du jour et que le présentateur m’aime, moi, personnellement. Bon, du coup, quand la fille de l’horoscope m’annonce « journée mitigée à tendance énervante », je m’en moque un peu car je chantonne encore « ma chanson ».

3. J’arrive à faire un brushing qui ait de l’allure :

Oui, parce que la plupart du temps, mes cheveux ondulent à chaque légère sensation d’humidité (rien que le mot provoque chez eux des bouclettes ; les ingrats !) et là,  en ce matin précisément, un bonheur. La mèche tombe où il faut, le bombé est parfait, et tout tient jusqu’au soir. Un miracle.

4. Mon thé est à la bonne température en même temps que la tartine toastée :

oui, parce que la plupart du temps, j’avale le thé brûlant en pestant sur le grille-pain qui, soit accélère le mouvement, soit prend un temps fou pour rendre la tranche de pain cramoisie!

5. J’aperçois le garçon de la boîte aux lettres qui se débat avec son écharpe :

et je me retiens pour aller lui nouer correctement ! Parce qu’est-ce qu’il est choupinet le matin (et le soir aussi) avec son air pas réveillé et largement peu aimable ! (Qui a dit « Comme toi, donc ! »).

6. Mon vénéré chef me dit « Ah, vous voilà ! Enfin ! » :

et il me sourit et me demande comment je vais sans m’inonder de papiers et autres joyeusetés. Il me dit même « tiens, et si on prenait un petit café, tous les deux ! »… sans rien me demander en échange.

7. Je marche dans la rue et quelqu’un me dit « bonjour Mademoiselle » :

bon, il a quatre-vingt-dix ans, probablement des problèmes de vues, mais il est adorable à se découvrir en me laissant passer devant lui à la boulangerie. Du coup, je perds vingt ans en une seconde (que je ne reprends pas, sauf en croisant le petit merdeux du bus qui m’offre sa place « Madame, j’insiste ! »).


8. Dans la boîte aux lettres, il y a une carte postale d’Australie :

avec au dos un magnifique « YOU ARE AMAZING, I LOVE YOU ».




Et puis, il y a tous ces petits trucs qui changent vraiment tout : rendre un sourire, avoir un fou-rire en pleine rue avec quelqu’un que l’on aime, voir un film  au cinéma dans une salle vide, plonger son regard dans celui de l’autre en toute confiance, reprendre des Dragibus©, marcher sous la pluie, sauter dans les flaques, chanter à tue-tête sur la B.O. de Flashdance, reprendre en cœur le générique de « l’île aux enfants », lire de la poésie au coin du feu, écouter une chanson en boucle, se faire un vrai irish coffee, passer du temps avec ceux que l’on aime même cinq minutes, appeler sa vieille tante  trois minutes même un jour de stress, regarder sa sœur du coin de l’œil admirative et s’extasier sur sa merveille de frère, se disputer avec sa meilleure amie sur « qui est le plus beau ? » (vernis, garçon, etc.), s’amuser comme une folle dans les vagues à la nuit tombée, marcher pieds nus dans le sable, regarder le ciel, s’amuser avec un chat (qui forcément va vous faire courir !), prendre l'avion pour Londres, Liverpool, Cork ou Dublin (et savoir que quelqu'un sera à l'aéroport avec un panneau crétin type "Lisa... on est Là !"...), être aimé(e).



Et  en profiter pour « gâcher » sa vie un peu, c’est tellement plus drôle !









No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !