Wednesday, December 05, 2012

Quelques questions à poser au garçon de la boîte aux lettres



Le garçon de la « boîte aux lettres » et moi en sommes toujours à nous regarder un brin débilement, à échanger des banalités certes de moins en moins générales, et à reprendre notre place dans la file.


Pourtant, j’aurais bien deux/trois commentaires et/ou questions à formuler, si j’osais vraiment :




  1. « A quoi jouez-vous ? Vraiment ? » Parce qu’à me regarder dans le blanc des yeux, en commentant mon abonnement à Studio-CinéLive ou ma propension à hululer de plaisir à la vue du catalogue Fnac, je me demande bien pourquoi il reste là, debout, comme un lapin pris dans les phares au lieu de poser une question (n’importe laquelle mais qui ait un rapport avec ce que je fais devant lui à le regarder en retour !).
  2. Bon, maintenant que je connais ses goûts en matière de musique (le catalogue Fnac, cela aide bien) et le fait qu’il est abonné (comme moi) à National Geographic, et si on envisageait d’échanger de la musique et/ou des articles en plus des regards ?
  3. La prochaine fois que j’ai une coupe de cheveux qui lui plaît (ou un pull, ou n'importe quoi d'autre), pourrait-il le dire à haute voix en me regardant (droit dans les yeux) plutôt que de se retourner dix fois entre le palier et l’ascenseur en souriant bêtement et me faisant un signe positif avec le pouce.
  4. Quand il y a du monde, il a aussi le droit de me parler. Les voisins ne vont pas l’abattre s’il engage la conversation ou, plutôt, s’il la finit. Parce que c’est encore plus suspect pour les autres de le voir fuir comme cela ou alors on se décide de se la jouer "pour être heureux, vivons cachés" et là, on en discute ensemble hors vue du voisinage !
  5. Au lieu de me faire des allusions de temps en temps, il me dit, vraiment, ce qu’il pense de mon blog. Je sais qu’il le sait, il a noté mon nom d’artiste sur son catalogue Fnac il y a quatre mois !
  6. Il y a rien d’autre entre nous que le fait que nous ayons des goûts communs (et nombreux au demeurant) : avoir quelqu’un avec qui converser de choses autrement plus intéressantes que du travail et de la réfection de la cage d’escalier, cela serait bien, non ?
  7. La prochaine fois qu’il tente un avis personnel sur un artiste ou une émission télé, il faudra vraiment qu’il termine la conversation ou alors qu’il dise clairement que son histoire est en plusieurs épisodes, car c’est tuant ce suspens.
  8. L’option d’aller boire un café en terrain neutre est aussi une solution envisageable, mais là, la question est : tentera-t-il le coup ?

Honnêtement, cela commence à me peser d'attendre s'il va tenter ou pas...

Un jour, sans crier gare, je vais finir par changer mes horaires pour accéder à ma boîte aux lettres....largement hors des siennes.


2 comments:

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !