Sunday, December 30, 2012

Nouvelles aventures : Le guide du survivor pour supporter des collègues infernaux #3


Il n’y a pas dix-neuf façons de supporter vos collègues de travail ; il y a trois possibilités :
- faire semblant et prendre sur soi pendant les 8 heures quotidiennes (avec le risque d’un ulcère, d’un coup d’éclat, d’un coup de folie…)
- muter, fuir, dégager de là le plus vite possible (et trouver le paradis ailleurs !)

Je vous avais déjà parlé des deux premières possibilités ici et ici, il nous en reste heureusement encore une dernière : celle qui consiste à muter, fuir, dégager de là le plus vite possible

La bête est arrivée avec une réputation en béton armé et un sourire à faire pâlir la Joconde. Tout le monde vous annonçait « la meilleure collègue de travail » depuis Gertrude (la déesse partit à la retraite en 1948, c’est dire). Votre Boss vous répétait en boucle « ah, vous allez voir, elle est très bien, et super facile à vivre, vous allez bien vous entendre. Dragona l’adore d’ailleurs ».



Dragona, aimer quelqu’un ? Eh bien, alors, là vous en êtes sûre, vous allez tomber sur « la » perle. Enfin, quelqu’un à qui parler, avec qui manger à midi !

La Bête arriva un matin où l’urgence étant ce qu’elle était, vous avez la tête dans le bureau n°1, la main gauche dans le n°2, l’esprit au n°3 et le reste du corps chez Big Boss. La Bête arriva et se chargea de se présenter. En un quart d’heure, elle avait rencontré tous les mecs de la boîte, tous les directeurs et sous-directeurs, et l’essentiel des stagiaires. Elle avait étudié la situation et avait proposé une solution (déjà émise par Dragona sans succès) que Big Boss avait reprise avec joie.

Vous, toujours à la pointe de l’attaque, n’avez pas vu l’agitation de la Bête et l’écume au bord des lèvres. Elle a réglé la situation dans votre dos en prétextant que vous étiez très occupée par l’autre versant du dossier !

Dragona sautillait comme jamais autour de la Bête, Big Boss écumait de joie, les autres dingos souriaient aux anges et vous étiez toujours occupée avec la partie la plus chiante du dossier.

Au bout de quelques jours, la Bête commença à réorganiser la société par subtiles touches (faites au bazooka, histoire de bien se faire repérer). Certains vieux de la vieille fermèrent leurs portes et se bouchèrent les oreilles. La Bête leur faisait peur et ils décidèrent d’attendre la fin des grandes manœuvres. Big Boss se foutait royalement que la Bête réorganise le tout puisque lui ne voyait rien de neuf. Dragona commença à craindre pour sa vie et décida de lever une armée. Vous étiez toujours dans vos dossiers, la tête baissée, mais la Bête voulut absolument s’occuper de celui que vous serriez dans vos mains depuis deux mois. Elle alla pleurer auprès de Little Big Boss et ce dernier, très occupé à surfer sur le net, le lui donna pour qu’elle arrête de regarder par dessus son épaule. Il vous informa que le dossier en question serait désormais traité par la Bête.

Hors de vous, vous avez mis le Little Big Boss au courant des agissements de la Bête avec son équipe de dingos. Le Little Big Boss se dit qu’il avait fait une énorme erreur lorsqu’il vit arriver sur son bureau la première demande de démission par son chef de marketing, qui avait eu droit aux remarques acerbes de La Bête qui désormais régnait sur l’ensemble de la boîte. Big Boss, pas du tout au courant de la situation, arriva un matin et vit la Bête assise dans le bureau de Dragona. Il lui demanda où était son fidèle Dragon. La Bête lui répondit qu’elle avait plié bagages dans une succursale deux semaines plus tôt.


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog