Sunday, September 16, 2012

Albums de famille.... les plaies familiales


Comme dans toutes (ou presque) les familles, la nôtre veille sur les albums photos comme sur les joyaux de la Couronne !

 J’ai arrêté de les compter depuis longtemps, mais le sport familial annuel est, lors du grand meeting champêtre estival, de ressortir l’ensemble des troupes de l’armoire dédiée et de commenter, inlassablement, les mêmes photos.

Cet été n’a pas failli à la règle. 

La première journée de pluie (fine) a vu resurgir des armoires ces condensés d’histoire(s) familiale(s) un brin honteuse (les tenues, les coiffures, les attitudes) et réservées aux seuls « intramuros ».

Hormis le fait que le sport familial consiste à étaler ces souvenirs devant les amis et autres allogènes !

Invariablement, nous avons droit aux réflexions suivantes

  • sur mon propre album photo :
Tiens, je ne me rappelais pas que tu avais les cheveux rouges à cette époque (moi, si, et j’aurais préféré que cette photo atterrisse dans la poubelle, de l’époque !)

Ça alors ! Mais tu étais toute nue sur cette photo (même réflexion ! Mais pourquoi les parents vous photographient nue dans le bain ??)

Mais que tu étais choupinette à la maternité (je ressemblais formellement à un hamster avec mes joues rondes et mes cuisses de grenouille !)

Tout ton père (sur la seule photo où je ressemble à la Grande Tante Germaine, côté maternel !)

Toute ta mère (sur la photo où je suis nue dans le bain !)

C’est bizarre, mais j’aimais beaucoup cet ensemble rouge (un assortiment pantalon/veste militaire/bonnet/écharpe/Boots, rouge écrevisse du plus bel effet. A faire rougir un homard !)

 C’est qui ce joli blond sur la photo qui te tient par la taille (heu, attendez, comment il s’appelait celui-là ?)

Mais c’est XXX, ton premier amoureux ! C’est trop mignon ! (XXX, 3 ans, blondinet aux yeux bleus qui avait tendance à m’embrasser toute la journée et ne rien dire malgré les refus virulents qu’il essuyait régulièrement !)

 Ah oui, quand même, tu fais encore la gueule (Subsidiairement c’était après l’enterrement de la Tante Sofia)

Moi, je t’aimais bien à cette époque (Merci, Maman, donc depuis, tu me tolères et surtout, tu m’aimais quand j’avais les cheveux à la Jean Seberg, avec une robe à volants parme et un air de Joconde mal finie ! Bonjour la solidarité mère-fille !)

  • Sur l’album des parents :

Tu te rappelles de la nuit que nous avons passée à Tatouine les oies, quand on a fait l’amour à l’arrière (pitié !)

 Ah, ça c’était le grand amour de ta mère ; Elle voulait l’épouser quand elle avait dix-sept ans (mais elle sortait avec papa, non ? Et ça, cela aurait pu être mon père !? Ouf, j’ai échappé au pire !)

 Tu portais vraiment des jupes courtes à l’époque, non ? (courtes, comment dire ? plus courtes, c’était un string !)

J’étais hyper bien foutue à l’époque (oui, à l’époque, Maman, pas besoin de soulever ta jupe pour montrer tes jambes de maintenant !)

Ta mère c’était une bombe à l’époque (oui, maintenant aussi, mais elle m’explose à la gueule !)

Je croyais que tu avais déchiré cette photo ! Quand même, cette chemise ouverte sur le collier de fleurs (mon père en mode Woodstock, c’est tout un poème !)

Ah, notre mariage ! Il faisait un froid de canard et j’avais envie de faire pipi ! (le détail important que tout le monde doit impérativement connaître ! Le sens aigue de l’à-propos de ma mère !)

Ton père à l’armée, il m’écrivait de longues lettres (ah ?)

Tu parles, mon copain écrivait les mêmes lettres à toutes nos fiancées (ah ?)

Quoi ? Mais c’est honteux ! Je les apprenais par cœur (ah !!!!! Enfin un détail croustillant !)

  • Sur les albums dits « généraux » (tout et n’importe quoi !)

C’est qui lui, déjà ? (dixit mon père en regardant un bellâtre à la Mike Brandt)

Heu, un copain ! (dixit ma mère rougissante) de l’époque après notre divorce (encore heureux ! Mais que fait-il dans l’album familial, lui ? On a loupé un épisode ?)

Merdus ! Je ne savais pas qu’on avait encore une photo avec l’Oncle Fernand tout nu ! Trop drôle ! (Trop drôle, en effet ! J’aurais aimé ne jamais voir l’Oncle Fernand nu !)

Mais c’est Aglaé !!!!! Oh la vache, qu’elle était moche ! (mais qui est Aglaé ? Que fait-elle dans les archives familiales ?)

Tu te souviens de la ballade à Rodez ? Ah, notre escapade dans les blés (et c’est reparti !)

Ah, ça, Izzy, c’était un vrai garçon manqué (photo historique de moi en Peter Pan)

J’adorais cette robe sur ma fille, enfin notre fille ! (Merci de la précision ! Ah la vache,  la robe à panneaux avec un sens interdit entre le nombril et le pubis ! L’humour des années 70 !)

 Ah, enfin une belle photo de nos fifilles (ma « petite sœur » en Robin des Bois ; moi en marquise… la honte réciproque et éternelle… Je fais la gueule, ma petite sœur pleure !)

Ça alors ! Je ne savais pas que nous avions encore cette photo du mariage de René (moi, non plus ! Et qui est René ? Ah, un cousin ! Mais de quel côté ? Personne ne le sait… Mais on garde la photo, au cas où cela revienne)

Mon dieu, que c’est émouvant de revoir cette photo ! (un grand champ de blé….)

Je le savais ! Je savais que j’avais une photo de moi avec le maillot en vichy rose (je confirme pour le vichy ! Pour le maillot, je dirais plutôt un mini-bikini !)

Ah, maman ! (grand-maman, 18 mois, nue, avec un collier d’ambre… la pause du siècle, les jambes écartées !)

Ah papa ! (même pause, même âge, même effet !)

Ah, ton arrière-grand-père (un type d’une beauté sidérante ! On comprend bien l’arrière grand-mère, maintenant !)

Ton arrière-grand-mère (Ah, ouais, la beauté ne vient visiblement pas de ce côté-là !)

C’est sans compter sur les histoires familiales, les secrets (que tout le monde sait), les détails abracadabrants, les filiations difficilement compréhensibles par les non-pratiquants, les fantômes familiaux, les regrets éternels et même les animaux de la famille sur cent ans (on parle encore de Kelly, le setter Irlandais qui est morte en 1937 !)…

Bref, un joyeux tableau de famille, non ?

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog